Aug illustrations

 » L’art n’exige pas de l’artiste du talent mais des œuvres ».
Nous voici de retour après de longues semaines d’absence, et c’est une bonne manière d’inaugurer de nouveau notre magazine.
Les œuvres du talentueux dessinateur Augillustration sont à couper le souffle, autant pour sa diversité que pour sa précision et sa beauté.
Du Street Art aux caricatures, en passant par des portraits magnifiques de personnes connues, le talent de cet artiste n’est plus à prouver. Son style nous fait rêver et donne envie de se mettre au dessin.
Mais sa plume d’art mérite surtout d’être connue de tous.
Nous avons eu le plaisir d’interviewer ce jeune artiste à l’avenir prometteur.

Raconte-nous un peu, comment as-tu plongé dans l’univers du dessin ?

Tout se résume à de la jalousie en classe de CM1. Un garçon fascinait les autres de la classe par son savoir faire. Comme tout le monde je suis allé voir, et j’ai senti que je pouvais faire mieux. Depuis ce jour je me suis mis à travailler dans mon coin en recopiant des couvertures de livre – je me souviens d’une couverture d’un livre sur La bête du Gévaudan.

On remarque que tu dessines beaucoup de caricatures, qu’est-ce qui te plaît le plus dans cet art ? 

Le portrait est ce que j’aime le plus peindre. Je suis content de moi lorsque les personnes reconnaissent qui j’ai dessiné. La caricature est, selon moi, un exercice un poil plus subtil et surtout plus créatif. En effet il faut réussir à déformer le visage mais en gardant l’essentiel des critères physiques qui le rend reconnaissable.

Comment définirais-tu ta marque de fabrique ? As-tu un style que tu aimes plus dessiner que d’autres en particulier ? 

Je ne saurais pas dire qu’elle est ma marque de fabrique. Mon entourage me dit que ça se reconnaît, dans mes dessins, par des traits qui semblent brouillons mais qui finalement donne un rendu cohérent. J’avoue que c’est l’esthétique de dessin que je préfère faire. Les dessins sur lesquels il faut repasser au propre en sélectionnant LE bon trait ça m’ennuie et ça me frustre, car souvent je trouve qu’il y a une perte de caractère.

Je sais aujourd’hui que peindre un paysage n’est pas dans la catégorie de ce que j’aime faire. Ça évoluera peut être !

Tu pratiques le street art, nous avons notament pu voir ta fabuleuse œuvre dans un quartier de Lyon, il s’agissait du portrait de Mr Robot, interprété par l’acteur Rami Malek. Qu’est-ce qui te passionne le plus dans le fait de peindre à l’extérieur ? – Qu’est-ce que cela te procure lorsqu’un passant dans la rue contemple ton travail et te félicite ? 

J’ai découvert que j’aime peindre sur du grand format ! L’impact que ça rend dans la rue est agréable. J’ai d’ailleurs peint le portrait de l’abbé Pierre, juste à côté de Rami. Je ne vais pas te cacher que lorsque les gens passent et complimentent ma technicité, ça m’encourage à continuer! Je suis généralement timide, je préfère me fondre dans la masse. Mais j’ai découvert que les compliments aident à se motiver, et à me dire que je me dois de continuer, c’est peut être là mon rôle sur Terre.

Selon toi, l’art devrait-il être mis plus en avant par la société ?

Je trouve que l’art a pris une place intéressante dans la société. Les vieilles peintures sont détournées. On joue plus avec l’art, au quotidien. J’avoue que j’aime rendre l’art « à la portée de tous ». Surtout d’un point de vu financier, d’où mon petit projet « œuvre unique à emporter ». Je suis contre les peintures qui « ressemblent à rien » à des millions ! 

Quelles sont tes sources d’inspiration au quotidien pour tes œuvres ? Où puises-tu toutes ces ressources ? 

La meilleure source d’inspiration est le quotidien. Les interactions humaines sont fascinantes, on croise toujours des personnes qui ont des réactions intrigantes ou stupides ! 

Avec quel grand artiste ou peintre rêverais-tu de collaborer ?

Pas facile cette question ! Je crois que je ne saurais pas trop comment coopérer avec un peintre, dessinateur. J’aime réaliser mon idée seul. Je pense qu’en revanche j’aimerai mêler musique et peinture sur scène. Dans ce cas j’adorerais faire une collaboration avec Ibrahim Maalouf. Sa musique me fait voyager. Également avec le groupe Go Go Penguin.

On a pu voir sur ta page Instagram que tu avais caricaturé Donald Trump, ce fut une expérience inoubliable ? (rires)

Mmmmh, ce fut tout à fait oubliable ! Surtout qu’il est très rapide à dessiner : un coup de stabilité jaune bien placé, une bouche en « cul-de-poule » et c’est réglé ! Je ne me verrais pas faire un portrait de lui,  ça serait lui accorder trop d’intérêt.

A l’avenir, as-tu des projets en rapport avec ta passion, et que peut-on te souhaiter pour la suite ? 

Pour la suite je vais continuer de peindre. En parallèle je vais devenir réparateur cycle, alors il faut que je trouve comment mêler les deux passions !


Vous l’aurez compris, Augillustration fait parti de ces artistes qui dessinent avec l’âme et le cœur et qui, de par leur talent méritent beaucoup de reconnaissance.
Si vous aimez les caricatures ainsi que les portraits et le street Art, vous êtes à la bonne adresse.

Nous remercions infiniment Augillustration de nous avoir accordé cette interview qui nous a permis d’en savoir plus sur son style et l’art en général.
Nous lui souhaitons sincèrement de devenir la nouvelle figure emblématique de l’art lyonnais!

Pour voir l’intégralité de ses œuvres dont certaines sont à emporter, retrouvez le sur Instagram : @augillustration et sur son site internet: https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/oeuvre-a-emporter-2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s